" Le Taïchi est utile pour la santé, se relaxer ou se défendre,

mais avant tout c'est un Tao, une manière d'être..."

 

Cheng Man-Ching fut un des tout premiers maîtres chinois à venir semer la graine du Taichi chuan en occident. Poète, peintre, calligraphe, médecin, maitre de Taichichuan, la maitrise de ces arts classiques du Tao lui valurent le surnom de " maître des cinq excellences" .

Cheng Man-Ching est un maître de l'école Yang, qui reçu l'art du Taichi chuan des Maitres Yang cheng fu et Chang qin-lin. Ce dernier lui transmit le neïgong de Zuo laifeng. Il créa sa propre méthode, le style Cheng, en fonction de ses aspirations profondes.

Le style Cheng est un style épuré, tranquille, concis, résumé à l'essentiel. Il se caractérise par la recherche de la verticalité, par le relâchement, la descente du Qi au Dantian, la quête de la douceur par l'ouverture du coeur.

L'école Li Shan transmet, par Hérald Loygue, l'enseignement du "Vieux Cheng", suivant une transmission directe. Il représente la troisième génération.

 

" L'art du Taïchi, c'est apprendre à relâcher...

Ne résistez pas, restez droit et détendu quoi qu'il arrive..."