SI vous n'êtes pas encore devenu fou dans ce monde de folie, c'est que vous devez avoir déjà eu accès, consciemment ou non, à la Quiétude (qing). La Quiétude n'est pas l'opposé de l'agitation, elle est la réalisation intime de ce que nous sommes... Sortir de la dimension mentale analytique prédominante et accéder à la consciente profonde originelle est tout le sujet de notre art..

Le Taïchi est la danse du Tao. Or ne peut pas danser et tenir un fusil.

Le Chemin qu' emprunte le Taïchi est celui du retour au Naturel, au Simple, à l'Equilibre, à la Douceur par la non-résistance. Cela ne nécessite aucun effort. Par le relâchement profond, la transformation s'opère... Nous revenons vers la complétude, l'authenticité, l'entièreté de notre existence, la Grandeur (taï).

Le Taï Chi se pratique sans tension ni raideur, en état de relaxation.  Alors le Qi, énergie interne, peut imprégner le corps et circuler harmonieusement conférant vitalité et Tranquillité. Par le geste répété, lent, rond, souple, fluide, le corps-esprit entre en unité au rythme d'un souffle apaisé. Peu à peu, pas à pas, nous atteignons la détente, la véritable souplesse, notre véritable dimension d'être humain..

Plusieurs chemins sillonnent la montagne du Taï Chi, mais la montagne est une. Il n'y a qu'un seul Taïchi... qui s'exprime au travers de différentes familles, chacune avec ses forces et ses faiblesses, mais il n'y a qu'un seul vrai Taïchi et c'est revenir à Cela qui nous intéresse avant tout ici... Au Principe, avant les écoles et les styles...

Ultimement chacun ne peut faire que son propre Taï Chi ...